Vidéos

HIGH END TRAUMA

Le 05 novembre 2014 au Petit Bain

Le Rock comme un voyage sans destination, voici le concept des jeunes français de The Airplane.

Puisant leur inspiration dans la world, la scène ethno-trip hop actuelle caractérisée par Fakear et Bonobo, comme chez les mastodons des 70’s que sont Pink Floyd et autres consorts, ils diluent dans une musique limpide et puissante les genres musicaux, pour créer cette patte unique qui les caractérise.

The Psychotic Monks c’est trois voix, trois instruments, trois énergies concentrées pour produire un rock puissant, brut et harmonique, qui transgresse les règles. On aperçoit les câblages et les amplis fumants, puis leurs silhouettes illuminées apparaissent et on se retrouve enveloppé par une atmosphère pesante et libératrice, c’est la poésie par le chaos.

JAZZ UP' DA HIP-HOP

Le 17 octobre 2014 à La Maroquinerie

C’est l’histoire de 8 mordus de jazz, de funk, et de hip hop… À l’origine, c’est surtout une aventure qui débute avec Carl Egger, guitariste, qui rêve de monter un projet jazz/funk/hip hop. En septembre 2013 afin de concrétiser ce rêve, il s’allie avec son ami rappeur Hi’ LeveLz et ensemble ils décident de partir à la recherche d’autres musiciens…

Créé en 2011, le quartet Les Mains Sales est un groupe énergique aux influences multiples. Auteurs, compositeurs, interprètes, ils mêlent une recherche instrumentale dans la tradition jazz avec la poésie d’une voix hip-hop.

Cauliflower est un groupe de hip-hop/jazz. Il est constitué de musiciens aux influences multiples issus du milieu du jazz, d’un rappeur et d’une chanteuse soul de langue maternelle anglaise. Basés à Lausanne (Suisse), les membres de Cauliflower partagent des origines multiples: Genève, Paris, Londres, New York, N’Djamena, Montevideo et Beyrouth.

CABARET ROCK EROTIQUE

Le 08 octobre 2014 au Divan Du Monde

 » La Mouche, mec, c’est un clown blanc fondu à l’euphorie maniaque du monde qu’il scrute, lucide et distant, et toujours bien sapé. C’est un jeu de miroirs en abîme, le remake musical du final de La Dame de Shangai, un tombé de masques en cascade qui révèle un masque derrière l’autre. La Mouche, mec, La Mouche. »

Des instruments acoustiques passés au filtre électronique, pour changer la vie en rêve et la musique en danse… Ayant fait exploser les frontières musicales avec une maîtrise remarquable et un enthousiasme communicatif, ce groupe atypique a le vent en poupe et n’a pas fini de faire parler de lui.

L’histoire vraie de Don Martino, fils quasi-autiste et hyper-sensible d’un couples d’artistes échangé à la naissance contre l’héritier d’un Capo de la pègre Italo-New-Yorkaise.